7,92 x 86 XPL POLONAIS

Essais 1934/1935

C'est en Hollande et en Allemagne au cours de l'année 1995 que quelques exemplaires ont réapparus parfaitement conservés.
C'est une cartouche destiné a un premier fusil de type antichars, transformé en KB UR wz 35 aussi appelé " Maroszek " avec la 7.90*107.
L'arme fut obtenue à partir du fusil mauser 98 ; en y rajoutant un canon spécial.
Il existe deux types de projectiles, sS ou wz " SC " et la balle wz " D ", bi ogivale à longue portée.
On ne trouve que des balles de type SC, mais la D est très rare et on suppose que seuls des étuis amorcés est été trouvé (c'est-à-dire sans ogive). C'est en 1931 que commence le programme d'étude afin d'obtenir une munition antichar efficace allant de 7.92 à 13mm, inspiré de la TANKGEWEHR estimées trop lourde et inconfortable, ainsi que des fusils HALGER MAGNUM et ces munitions à grande vitesse.
Tout d'abord c'est la poudre tubulaire spéciale qui fut mise au point ; poudre spécial car permettant d'obtenir une vitesse de 1200m/s dans les canons d'essai.
Une nouvelle arme devait être construite, un mauser wz.24 avec une carcasse agrandie qui devait permettre d'obtenir une vitesse de 1700 1800m/s.
L'étui conserve les mêmes caractéristiques que la 8x57 au niveau de son culot, et semble n'avoir été qu'allongé.
Dés les premiers essais des problèmes apparurent avec des cartouches de HALGER MAGNUM, provoquant des pressions de chambres excessives. Les essais suivant n'en furent pas plus concluants malgré une utilisation de balle à 8 g.
C'est en utilisant un mélange de nouvelle poudre et poudre classique mauser, que les résultats obtenus furent satisfaisants mais avec une vitesse a la sortie du canon de 1113m/s.
Mais malgré l'utilisation d'une charge a 40% de la nouvelle et 60% de standard, l'arme (fusil KAPKOWSKI) ne fut plus utilisé.
Tout ça trouva sa conclusion dans l'utilisation du fusil anti-char KB UR wz35 et sa munition 8x107.