Nous distinguerons 5 types d'amorces:
Les Zdh 88, comme son nom le laisse penser, il s'agit de la première amorce introduite en 1888. Cette amorce corosive va être systématiquement 
employée pour amorcer toutes les cartouches calibre 7.92 de l'allemagne jusqu'en 1930, pour ce qui est des années suivantes, elle cohabitera avec 
le nouveau modèle introduit à cette date: la zdh 30
Composition de la zdh88:
Fulminate de mercure : 27%
sulfure d'antimoine : 29%
chlorate de potassium  : 37%
Poudre : 7%


La Zdh 30, apparu en 1930 , indifférenciable à l'oeil de la zdh88,est l'évolution de la Zdh88 par le fait qu'elle est non corosive.c'est de ce modèle que
 découlent toutes les autres amorces de petit calibre utilisés sous le 3ème reich. la seule mannière de différencier une Zdh30 d'une 88, est de posséder 
l'étiquette de la boite: celle ci resseigne le modèle exacte de l'amorce.

Composition de l'amorce Zdh 30:
tetracene : 3 %
trinitroresorcinol : 40% 
nitrate de barium : 42 % 
oxyde de plomb : 5 % 
silice de calcium : 10 %


Il existe 3 traitements de surface différents pour la Zdh30

laiton


cuivré


laiton noirci (munitions d'exercice: ls, platz patronen)




Laiton Chromé
La Zdh 30/40
cette amorce fût introduite en 1940, elle se caractérise par un traitemant de surface galvanisé (couleur argent); Il ne s'agit ni plus, ni moin que d'une 
évolution du traitement de surface de la capsule de la zdh30. Il semble que cette amorce ne füt pas utilisée sur les PmK.







La Zdh 43: son existance est prouvée par le fait qu'elle est spécifiée sur les étiquettes ce certaines boite... Il semblerait que la Zdh 30/40 fût utilisée pour les PmK.
 



   Concernant les cartouches à amorces entièrement vernies,
Elles résultent de l'application du bulletin du 20 décembre 1943 du " Technische Mitteilungen des general der 
truppentechnik,waffen und munition " au sein de la Luftwaffe.

" L'utilisation des amorces de type 30/40 en acier zinguée, rend nécessaire le laquage total
de la partie extérieure de l'amorce affin d'éviter toute corrosion.
Le laquage total s'effectue de la même façon et de la même couleur que l'anneau appliqué sur
les amorces du type 88.

Dans les approvisionnements pourront se trouver provisoirement les deux types d'amorçage
(amorce 30/40 nue avec seulement, joint d'amorce et amorce 30/40 entièrement vernie)
Seules les cartouches de type sS LS et LS Spur resteront soumises à l'ancienne règle pour les
amorces 30/40. "


Le bulletin du 10 Mars 1944 " intitulé " suppression du laquage total de l'amorce 30/40 "
mettre fin à cette pratique :

" Le laquage complet de la capsule des amorces à entraîné de nombreux ratés d'amorçage.
.A l'avenir, afin de remédier à ce problème, les munitions amorcées 30/40 et 43 ne porteront
plus qu'un joint d'amorce similaire à ceux des amorces 88. "


Il semble donc que le laquage total des amorces pratiqué sur les SmK, SmK L'spur, et
supposé sur les,Glimspur , PmK et Béo, n'ait eu d'autre signification de protéger ces
dernières de la corrosion.


A noter que pour le moment, je n'ai encore jamais eu l'occasion de voir une Glim Spur ,
une PmK ou une Béo avec une amorce entièrement vernie…

Merci donc de ne pas hésiter à m'envoyer une photo si vous en possédez une.


De plus, nous remarquerons que les munitions concernées par cette décision du 20 décembre
43 exclues les sS et les SmE Patronen Nous pouvons donc penser que la Heer et la
Kreigsmarine ont-elles mêmes données les mêmes instructions à leurs effectifs.