L.E Patrone (auto explosive) de repérage

Luft-Einschiess Patrone
Découverte par des soldats Français en Avril 1916 sur le lieu d'un crash d'un avion Fokker à Hoeville, une bande de la mitrailleuse de bord était garnie de ces munitions.
Puis en fin de guerre les Anglais d'en trouver une caisse, qui fût rapatriée en Grande Bretagne... on en entendi jamais reparler, mais dans les années 90 3 boites réapparurent dans un club de tir, un tirerur a eu le temps d'en tirer 2 boites avant q'un autre membre ne réussissent à l'empécher de tirer la dernière boite.


Cette munition fut fabriquée par la Gewehr-Prüfungskommission, bien que cette cartouche soit plus courte de 2mm par rapport à une 88, le dispositif explosif qu'elle contient impose un longueur d'ogive de 40mm contre 31.40 pour une 88.

A l'intérieur est positionné une amorce qui se percute avec le changement de pression induit par la vitesse lorsque le coup part, une mèche transmet la flamme jusqu'à un réservoir de poudre qui explose passé 3-400 mètres de distance de tir. Cette munition qui provoquait un flash lumineux à l'explosion, servait à visualiser où les impacts se produisaient.
Marquage 4 postes comme la S , joint d'amorce noir, ogive de profil semblable à une 88, a cette différence prêt que le sommet est percé d'un petit trou

les cartouches LE découvertent en France sur le lieu du crash du Focker Allemand furent étudier, voici les plans qui ont été établis à l'époque:

En 1916, elle fût remplacée par la K L'spur (traçante perforante)